Terminator 3: Rise of the Machines

Terminator 3: Rise of the Machines ★★★½

Je comprends peu la mauvaise réputation qu'a ce film: c'est pas le scénario du siècle, mais Jonathan Mostow était un solide cinéaste d'action (enfin, avec ça et Breakdown, le reste je n'ai pas vu). La scène de la poursuite avec la grue vaut le détour à elle seule, et ça reste encore aujourd'hui une des meilleures séquences d'action post-millénaire. Peut-être qu'en 2003 ça paraissait daté, c'est du cinéma typiquement 90s, qui n'en a rien à foutre que The Matrix a rasé le terrain, mais depuis 2021 il y a un boost nostalgique pas désagréable. Et peut-être parce que j'ai peu vu ce film (c'est ma deuxième fois, la première doit dater d'il n'y a pas si longtemps), mais il y a un plaisir plus immédiat qui reste. J'ai peu vu le premier aussi, pas plus de trois fois je crois, et la première doit dater d'en même temps que j'ai vu le 3, quand j'ai regardé la franchise pour la sortie de Genysis je crois; alors je n'ai aucune relation nostalgique à ce film (elle est entièrement avec T2, que lui je connais par coeur), et je n'aurais jamais envie de le revoir si ce n'était de l'université. Pas que c'est mauvais, mais c'est beaucoup plus monolithique que la suite. Comme exercice d'efficacité narrative/visuelle c'est top, pour le reste bof. Ce T3 est beaucoup plus intéressant, à bien des niveaux, même si c'est un "moins bon" film.

Tout ça pour dire que c'est bien, T3, qu'Arnold est particulièrement bon dans lui (et le film fascinant quand on se situe à son niveau), qu'il y a Claire Danes, que la nouvelle T-X a des pas pires nouveaux tours dans sa manche et que la fin est tout de même parfaite. Et la scène de la grue, mais toutes les scènes d'action sont très réussies.