Citizen Kane

Citizen Kane ★★★★★

Revenir de mon hiatus pas pire long (pour moi) sans visionnement de films avec Citizen Kane était un très bon choix après avoir passé les deux dernières semaines à pas regarder grand chose sauf des compilations de BTS, parce que bon, la vie nous réserve d'étranges surprises parfois et je pourrais vous faire un beau powerpoint avec des fadeout de ouf sur le pourquoi et comment je compte un jour me marier avec Min Yoon-gi, mais je doute un peu de l'intérêt que vous allez porter à mes futures fiançailles et je crois que c'est un peu plus pertinent considérant qu'on est sur Letterboxd de plutôt vous dire que ben c'est Citizen Kane, c'est Orson Welles, c'est Joseph Cotten, je peux pas vraiment dire de quoi de pertinent qui n'a pas déjà été dit dessus outre le fait que c'était pas mal le calibre que ça prenait pour me faire sortir un peu de ma phase peu constructive fangirl BTS et je suis bien contente d'être de retour de votre bord!
J'ai pas été très inspirée par le cinéma ces derniers temps et donc répartir avec ça c'était une ben bonne façon de ne motiver à y revenir en force, ce qui est également un peu plus sensé et culturellement stimulant que de m'abonner à youtube premium pour la seule raison de regarder Burn the Stage: The Movie.
En même temps, tout en modération serait une bonne leçon et après tout, rien ne m'empêche de siroter mon cold brew BTS™️ en mâchant ma gomme BTS™️ (j'aimerais vous dire que c'est une joke, mais nop, j'ai tendance à m'enflammer un peu trop rapidement et ces produits dérivés sur mon bureau en sont la preuve) tout en poursuivant mon fameux marathon Kurosawa et Ozu, voilà ce que j'en pense (décrispez-vous les épaules et desserrer les dents à vous imaginez ce setup cauchemardesque, c'est pas bon pour vous)!

Sophie I. liked these reviews