Je T'Aime, Je T'Aime

Je T'Aime, Je T'Aime ★★★★½

Un sujet, une histoire, bien peu originale, mais une conception, une façon de la dire, admirable. 

Il semble toujours pleuvoir dans ses souvenirs, sauf dans cette minute où il était supposé être, il semble toujours triste dans ses souvenirs, sauf quand il est supposé l’être. 

Si des bribes de mémoire ne valent pas la peine de mourir je ne vois pas comment elles nous suffiraient pour vivre. C’est dur vivre sans le soulagement auquel elle eu le droit, c’est dur choisir entre perdre ce qu’on veut ou être heureux, c’est dur rester toujours droit sans un poteau auquel t’attacher. 

Quand étendu dans l’herbe enfin il n’entend enfin plus ni les vagues ni ses cris, quand il lâche prise et n’espère plus rien, quand il croit atteindre une fin, il n’est encore que dans un souvenir, et un souvenir bien moins précieux que celui d’elle et de son sourire. 

Ça sert à rien de vouloir lâcher prise, ça sert a rien de vouloir l’oublier, peu importe, qu’il l’espère encore ou non, dans son cœur il l’aurait retrouvée sans qu’elle n’ait en rien changé.