Rachel

«J'ai tellement envie de continuer chaque jour à inventer le monde.» Miss Islande, Auður Ava Ólafsdóttir

Favorite films

  • In the Mood for Love
  • Great Expectations
  • Two Lovers
  • Children of Men

Recent activity

All
  • Babysitter

    ★★★★½

  • With Love

    ★★

  • Old Buddies

  • I Killed My Mother

    ★★★★

Recent reviews

More
  • Babysitter

    Babysitter

    ★★★★½

    Que Monia Chokri ancre l'esthétique de son film dans celle de films des années 70 fait tout sens, dans la mesure où on sent la dichotomie - celle d'une époque charnière et libératrice pour les femmes, mais avec en son coeur des enjeux toujours d'une brûlante modernité. Les choses ont-elles évoluées? Poser la question est un peu y répondre. Il suffit d'ouvrir le journal pour avoir des pistes de réponse.

    Et on sent aussi l'horreur, l'étouffement de la vie conjugale…

  • With Love

    With Love

    ★★

    Pas très subtil dans sa globalité - ça manque de nuances, mais il faut lui donner ce qu'il a : du courage. En ce sens que qu'il aborde des sujets délicats avec finesse quand même. Malheureusement, beaucoup de ficelles qui auraient pu être bouclées plus élégamment. À force d'intégrer des thèmes aussi sombres, ils finissent par se perdre entre eux.

Popular reviews

More
  • The Decline

    The Decline

    ★★★½

    Sacramento que c'est rough. Je ne m'attendais pas à ça. En fait, je ne m'attendais à rien. J'avais de la difficulté à croire que je regardais un film québécois. Tout le long je pensais à des films d'horreur: Texas Chainsaw Massacre en tête, allez savoir. J'ai aimé la métaphore de l'hiver québécois et son territoire qui peut te sauver autant que te tuer finalement. En tout cas, ça m'a paru évident. C'est anxiogène à souhait. Je ne me souviens pas du dernier film qui m'a fait sursauter de même. Une dernière chose, cette Rachel, quelle badass.

  • Compulsive Liar

    Compulsive Liar

    ★★

    Non mais ce film sérieusement. J'avais besoin d'images en background pour faire le ménage de mes bibliothèques. Sauf que même à demi concentrée c'était insupportable. Les films québécois d'humour m'épuisent à la base faque si tu rajoutes du fantastique populaire et moralisateur, tu me perds. 2 étoiles pour LJH parce que dans le fond je l'aime et je veux l'épouser. (semi joke). Mon ménage de livres avance pas si bien car en parallèle je prépare une surprise (virtuelle) pour la fête à mon père. On lâche pas gang. Ma foi!, quelle leader positive je suis! Est-ce que je pourrais me recycler en coach de vie? xo