The Vinland Club

The Vinland Club ★★

J'ai attendu pendant deux heures que ça devienne une histoire de prêtres pédophiles, mais ce n'est pas arrivé : rafraîchissant. Par contre, le fim lui-même ne sait pas où il s'en va et quelle histoire il devrait raconter. Bref, on aime les paysages et la photographie en général, mais on reste sur sa faim. Est-ce que Pierre Lapointe sauve le film avec sa trame sonore à mi-chemin entre celles du « Fabuleux destin d'Amélie Poulain » et des « Choristes » ? Non.

Max liked these reviews