Lovers Rock

Lovers Rock ★★★★★

MERCURY SOUND! MERCURY SOUND!
Steve McQueen qui sort la balle du stade cinématographique avec une oeuvre pure agissant comme un baume miraculeux. Après avoir minutieusement placé le contexte social et historique dans Mangrove, il nous convie à un house party envoûtant et cathartique qui explore toutes les dynamiques inhérentes à ce rassemblement : désir, jeux de séduction, défoulement, tensions, aléas des amitiés et rivalités, euphorie, fusion collective, exultation et pur plaisir libératoire de danser, tout cela sans la moindre chosification des corps. Ce film, car c'en est bien un à part entière, est tout simplement parfait dans son exécution et tire le meilleur d'une durée courte, de l'unité de temps et de lieu de sa partie centrale, d'une performance d'ensemble brillamment calibrée et d'une trame sonore reggae à tout rompre sur son passage, intercalée de sirènes assénées par le DJ et qui nous rappellent qu'il ne s'agit que d'une parenthèse-exutoire à travers les dangers et les menaces qui planent autour de ce refuge, le temps d'une nuit chaude et insouciante. Et quel formidable travail de mise en scène, avec une caméra en unisson absolu avec le mood et la vibe. Au-delà de sa résonance actuelle et immédiate comme antidote au confinement et à la distanciation, une vraie bombe.

Marc-André liked these reviews

All