Logan has written 35 reviews for films during 2020.

  • Come and See

    Come and See

    ★★★★

    La guerre, la vraie

  • The Seventh Seal

    The Seventh Seal

    ★★★★

    J’aime beaucoup la façon dont Bergman personnifie la mort et la manière dont il exploite certains éléments de mise en scène (les apparitions divines ou les moments de confessions par exemple).

  • It's a Wonderful Life

    It's a Wonderful Life

    ★★★★★

    James Stewart + Donna Reed ❤️
    (La fin m’a terrassé)

  • The Fifth Element

    The Fifth Element

    ★★★★

    Quelques facilités scénaristiques mais globalement j’ai vraiment bien kiffé

  • 8½

    Oh bordel quelle épreuve...
    Si je n’avais pas mon tel, je me serait ouvert les veines

  • Twelve Monkeys

    Twelve Monkeys

    ★★★★★

    Meilleur remake que j’ai pu voir de toute ma vie.

  • Néron essayant des poisons sur des esclaves

    Néron essayant des poisons sur des esclaves

    Premier péplum de l’histoire du cinéma.

  • Lessons of Darkness

    Lessons of Darkness

    ★★★★½

    Les documentaires les plus pertinents sont ceux qui laissent parler les images et la musique plus que les mots. Et ça, Werner Herzog la très bien compris. Paysage sans issue, un mirage à perte de vue, Leçon de Ténèbres n’est pas qu’un simple documentaire mais une véritable expérience cinématographique, où la caméra d’Herzog saisie toute l’essence même des conséquences de la guerre du Golfe. La virtuosité du cadrage, l’utilisation minutieuse de la voix-off et la puissance de la musique font de Leçon de ténèbres un véritable film hypnotisant, à cheval entre le film contemplatif et le film philosophique. Chef-d’œuvre.

  • The Vertical Ray of the Sun

    The Vertical Ray of the Sun

    ★★★★

    Assez impressionnant comment le réalisateur arrive à assimiler les décors, la photographie et les costumes à l’environnement qui entoure les personnages.

  • The Apartment

    The Apartment

    ★★★★★

    Il est intéressant de savoir que Billy Wilder fait partie des premiers cinéastes à avoir revisité le cinémascope en l’adaptant à la société actuelle. Et c’est d’autant plus intéressant de le voir utiliser ce format-là dans la première séquence du film où il crée une sorte de verticalité en filmant les gérâtes-ciel New-Yorkais et l’immeuble dans lequel le personnage principal travail. Comme s’il rendait un dernier hommage à ce ratio d’image. 
    Le cinémascope prend tout son sens dans les plans…

  • Casablanca

    Casablanca

    ★★★★★

    La scène de La Marseillaise ❤️❤️

  • Forgotten Silver

    Forgotten Silver

    ★★★★★

    Meilleur faux-documentaire de l’histoire ?