The Apartment

The Apartment ★★★★★

Il est intéressant de savoir que Billy Wilder fait partie des premiers cinéastes à avoir revisité le cinémascope en l’adaptant à la société actuelle. Et c’est d’autant plus intéressant de le voir utiliser ce format-là dans la première séquence du film où il crée une sorte de verticalité en filmant les gérâtes-ciel New-Yorkais et l’immeuble dans lequel le personnage principal travail. Comme s’il rendait un dernier hommage à ce ratio d’image. 
Le cinémascope prend tout son sens dans les plans suivants, où la mise en scène de Billy Wilder se renouvelle complètement. Le réalisateur joue beaucoup avec les décors et accentue les interactions avec ce dernier car il a la place pour insérer plus d’éléments dans le cadre. La mise en scène est soutenue par un passionnant scénario où aucun élément n’est laissé de côté. Le tout est porté par un Jack Lemmon qui ne joue pas mais qui vit son rôle. Chef-d’œuvre.