Sherry

Sherry ★★★★★

Peau lisse, brushing impeccable et plastique parfaite… Trop peut-être ? La femme qui se tient devant nous n’est probablement pas réelle et pourtant elle joue, s’anime et vit à travers un personnage aux mœurs bien intrigantes. Face caméra, elle tente maladroitement de reprendre des pauses aguicheuses, un peu « mode ». Comme sorti d’un shooting de sexdolls raté, elle renvoie l’image d’un ailleurs… Aux frontières du réel. Cette créature s’anime sous un corps de chair qui joue de son imaginaire, nous faisant traverser des scènes hallucinantes. (Appoline Diaz)