• Girl with a Suitcase

    Girl with a Suitcase

    ★★★½

    Jacques Perrin ressemblait beaucoup trop à une version jeune de Macron, président de la France

  • Singin' in the Rain

    Singin' in the Rain

    ★★★½

    Too many teeth were involved

  • The Piano Teacher

    The Piano Teacher

    ★★★★

    I thought I heard my mother, it was awful

  • A Man and a Woman

    A Man and a Woman

    ★★★½

    Des années que j'écoute cette B.O mythique, je vois enfin le film. Eu ma dose de films d'amour pour aujourd'hui

  • Before Sunrise

    Before Sunrise

    ★★★★½

    Il y a quelques années j'ai été introduite à la trilogie par le milieu, mais je pense que ça a juste rendu l'expérience encore plus formidable, je ne connaissais rien de leur passé et je le découvrais à la mesure des souvenirs ressassés et je ne regrette absolument pas. Aujourd'hui revoir ce premier volet m'a donné le sourire

  • 8 Women

    8 Women

    ★★★★

    Bravo les lesbiennes

  • The Last Picture Show

    The Last Picture Show

    ★★★

    Tag yourself I'm Sunny sadly drinking beers while listening some good old Hank Williams tunes, yeehaw

  • The Mitchells vs. The Machines

    The Mitchells vs. The Machines

    ★★★

    It's like watching Wall E, Star Wars, Black Mirror, Promare etc but not in a good way

  • Good Time

    Good Time

    ★★★½

    Ce film m'a donné le même sentiment d'étouffement que Uncut Gems mais à plus petites doses. J'ai l'impression qu'on m'a coupé l'herbe sous le pied, autant que le personnage de Robert Pattinson a été coupé dans son élan. Le film s'est terminé si brutalement, j'étais encore partie pour une heure de galères avec lui !
    Je pense que c'est sûrement le fait que j'ai été Spoil un gros moment du film qui m'a fait moins apprécier que ce que j'aurais pu.

  • Anima

    Anima

    Vendredi tout est permis - le décor penché

  • Austin Powers: International Man of Mystery
  • Unforgiven

    Unforgiven

    ★½

    J'ai bien compris cette balance entre le bien et le mal, le héros et le villain mais il n'y avait aucune subtilité dans la création des personnages qui eux-meme se décrivent de maniere tellement caricaturale "j'étais un méchant maintenant je suis gentil" "j'étais alcoolique" "je tue plein de gens je suis méchant". La construction faible des personnages, la plupart juste cruels, avec des scènes totalement inutiles. C'est à celui qui aura la plus grosse. Quel cliché encore une fois que le moteur du film soit une demoiselle en détresse.