Unforgiven ★½

J'ai bien compris cette balance entre le bien et le mal, le héros et le villain mais il n'y avait aucune subtilité dans la création des personnages qui eux-meme se décrivent de maniere tellement caricaturale "j'étais un méchant maintenant je suis gentil" "j'étais alcoolique" "je tue plein de gens je suis méchant". La construction faible des personnages, la plupart juste cruels, avec des scènes totalement inutiles. C'est à celui qui aura la plus grosse. Quel cliché encore une fois que le moteur du film soit une demoiselle en détresse.