Zack Snyder's Justice League

Zack Snyder's Justice League ★★★

À un moment donné, j'ai regardé le temps qu'il restait. Pour mesurer l'ampleur du premier acte. Boy, on était au deux tiers.

Je poursuis mon analyse comparative des structures dramatiques pour remarquer un nouvelle propension (très claire dans The Joker) de présenter seulement un début de film en guise de film complet. Dans ce cas-ci, le début dure 3 heures et il reste encore une heure après (moins l'épilogue de 30 minutes).

J'avais vu l'autre version (ouais, crissement maso). Je peux pas dire ce qu'il y a de plus dans celui-là (malgré l'heure et demi supplémentaire). Je dirais bcp de backstory et beaucoup de post-story. On gagne pas beaucoup dans le «present» story. Et franchement, cette histoire de boîtes et de méchants super évolué qui se battent avec des haches géantes, je suis pas sûr...

Il y a du «sorrow» et du «gravitas», mais il reste qqchose de toujours très artificiel aux films de Snyder, désincarné. Les slowmotions ne sont pas synonymes de profondeur et de réflexion.

Au moins, Ben Affleck est pas la version «rehab» boursouflée de Batman V Superman. Il me fait soucis parfois Ben.